vieux chat en train de se reposer

Comment savoir si un chat est mourant et comment l’assister, si c’est le cas ?

Tous les propriétaires d’animaux de compagnie, dont les chats, sont d’accord sur un point : ils voudraient que leur ami à 4 pattes reste auprès d’eux le plus longtemps possible, voire éternellement. Mais un chat n’est pas éternel, et viendra un moment où il faudra lui dire : au revoir. Cela peut arriver soudainement, à la suite d’une maladie, ou de la conséquence de la vieillesse, quand le chat aura plus de 15 ans.

Dans tous les cas, un chat mourant a un comportement spécifique et on pourrait se demander comment il se présente.

Quels sont les premiers changements dans le comportement d’un chat mourant ?

La fin de vie d’un chat se fait par étapes, qui peuvent être plus ou moins longues. Les premiers signes seront différents et moins subtils que ceux qui arrivent vers la fin.

Tout d’abord, vous allez remarquer que votre chat s’isole de plus en plus. C’est une réaction naturelle et instinctive que l’animal aura, dès qu’il sent la fin approcher. C’est un réflexe qu’il a, pour ne pas laisser son cadavre à la portée de ses prédateurs.

Cependant, ce n’est pas forcément le cas pour tous les chats, car certains vont, au contraire, chercher le contact auprès de leur maître afin de profiter de ces derniers moments de réconfort.

Ensuite, le chat mourant va de plus en plus dormir. Si d’habitude un chat dort de 15 à 18 heures dans la même journée, un chat mourant va aller au-delà de cela. Il dormira la majorité de la journée, car il en ressentira le besoin, et il ne faudrait surtout pas le déranger.

Enfin, vous vous rendrez aussi compte que votre chat va changer de comportement, dans le sens où il pourrait être parfois agressif, sans forcement une raison.

Quels sont les comportements vraiment inquiétants d’un chat mourant ?

Si les signes précédemment cités ne signifient pas forcément que votre chat vit ses derniers moments, mais simplement qu’il soit malade ou peut être même stressé, certains signes sont beaucoup plus révélateurs et difficiles à ignorer.

Premièrement, un chat mourant aura du mal à se déplacer et passera la majorité de son temps allongé. Il aura du mal à être aussi agile qu’avant, comme, par exemple, courir ou sauter d’un endroit à un autre. De plus, il se peut même que ses mouvements le fassent souffrir et miauler de douleur.

Deuxièmement, la gamelle de votre chat restera très souvent pleine, car il n’aura plus d’appétit et vomira même le peu de nourriture qu’il arrivera à avaler.

Troisièmement, le chat qui est réputé d’être un animal très propre et autonome, ne sera plus en mesure de faire sa toilette, s’il est mourant. Si vous remarquez que votre chat ne se lave pas quotidiennement et que surtout, il n’arrive plus à se soulager dans sa litière, car il ne se contient plus, alors cela peut être autant de signes qui montrent que votre chant est mourant.

Quatrièmement, en plus d’une perte de poids, des signes physiques peuvent être remarqués chez un chat mourant, comme par exemple :

  • Une baisse de sa température ;
  • Un ralentissement dans les battements de cœur ;
  • Un fort essoufflement.

Ces symptômes traduisent un épuisement du corps et un dysfonctionnement des organes, qui se terminera forcément par le décès du chat.

vieux chat fatigué

Comment accompagner et soulager un chat mourant ?

Une fois le diagnostic et le verdict posés par le vétérinaire, il est temps de rentrer avec son chat chez soi, et de l’accompagner durant les derniers moments qu’il a à vivre.

D’abord, préparez-lui un environnement chaleureux et accueillant où il pourra se reposer et dormir paisiblement. Mettez-lui des coussins et des couvertures pour le garder au chaud et éliminez toutes les distractions et les pollutions sonores ou visuelles afin qu’il puisse se reposer.

Ensuite, nourrissez-le différemment en lui préparant de bons petits plats qu’il pourra savourer. Proposez-lui du thon, du saumon, du poulet, sans vous soucier, si c’est bon pour son alimentation ou pas. Aidez aussi votre chat mourant à manger, en lui proposant de la nourriture directement dans sa bouche.

Enfin, vous pouvez lui introduire des produits au CBD, qui vont le relaxer et l’aider à gérer sa douleur.

Si le tout est trop difficile pour vous, mais encore plus pour votre chat mourant, considérez avec votre vétérinaire l’option de l’euthanasie, qui pourrait être un dernier cadeau à offrir à votre animal de compagnie.

Maintenant, vous connaissez le comportement d’un chat mourant.

Retour haut de page